HandiEM recommande
Taille du texte

HandiEM recommande

HandiEM mène pour le réseau des Correspondants Handicap et leurs relais, une action de veille des publications, livres, guides, réalisations audiovisuelles traitant du sujet de l'emploi et du handicap. Sérieux ou humoristiques, ils sont recommandés comme des contributions utiles à l'action en faveur de l'emploi des personnes handicapées.

La Dirrecte Auvergne-Rhône-Alpes passe au crible le maintien dans l’emploi

Etude

Comment les entreprises signataires d’un accord sur le handicap abordent-elles la question du maintien dans l’emploi ? Quels sont leurs résultats en la matière et quelles « bonnes pratiques » sont-elles en mesure de partager ?

Telles sont les questions sur lesquelles s’est penché le service Etudes-Statistiques-Evaluation (SESE) de la Dirrecte Auvergne-Rhône-Alpes. Il publie aujourd’hui le résultat de ses investigations, disponible sous la forme d’une étude de 60 pages et d’un recueil de 22 fiches de bonnes pratiques, disponibles en PDF sur son site Internet.

En savoir plus sur auvergne-rhone-alpes.direccte.gouv.fr/Des-bonnes-pratiques-et-difficultes-pour-le-maintien-dans-l-emploi

« Ma vie pour deux », le récit d’une proche aidante

Livre

Depuis de nombreuses années, Philippe Croizon évolue avec autant d’aisance sur les plateaux de télévision que dans les eaux glacées des océans qu’il a traversés à la nage pour montrer que le handicap n’impose aucune limite face à la volonté.

On connaît moins Suzanna, son épouse, qui accompagne au quotidien cet aventurier de la vie quadri-amputé.

Dans « Ma vie pour deux » (éditions Arthaud), elle raconte ce dévouement de chaque instant que partagent près de huit millions d’invisibles en France, proches aidants de personnes dépendantes âgées ou handicapées.

En savoir plus sur www.arthaud.fr/Catalogue/la-traversee-des-mondes/ma-vie-pour-deux

Dans les coulisses du bégaiement

Livre

Les troubles de la communication tels que le bégaiement n'affectent en rien les capacités intellectuelles et professionnelles des personnes qui en souffrent. Il n’en demeure pas moins que les « PQB » (personnes qui bégaient) sont confrontées à de réelles difficultés quand elles doivent convaincre un employeur au cours d’un entretien d'embauche. Pour les Maisons départementales des personnes handicapées (MDPH), le bégaiement constitue bel et bien un handicap et peut donner droit à une Reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé (RQTH).

Dans son livre publié aux éditions du Petit ANAE, l’orthophoniste Patricia Oksenberg, nous invite « Dans les coulisses du bégaiement ». Elle en décrit les mécanismes et dévoile les stratégies pour en surmonter les effets.

En savoir plus sur www.anae-revue.com/les-editions-du-petit-anae/

Le handicap est-il une invention administrative ?

Podcast

Quel est le point commun entre une personne aveugle, une personne se déplaçant en fauteuil roulant, une personne dyslexique et une personne présentant une déficience intellectuelle ? Existe-t-il un groupe social correspondant à une supposée communauté des personnes handicapées ? Ou le handicap ne renvoie-t-il pas plutôt à une catégorie médico-administrative regroupant des situations extraordinairement différentes les unes des autres ?

Pour débattre de ces questions, le sociologue Romuald Bodin et la juriste Anne-Sarah Kertudo, fondatrice de l’association Droit pluriel, étaient les invités, le 19 janvier, de l’émission « La Suite dans les idées », sur France Culture, à redécouvrir en podcast. [Durée : 45 mn]

En savoir plus sur www.franceculture.fr/emissions/la-suite-dans-les-idees/du-monde-ouvrier-aux-classes-populaires

Visite d’un « Esat de transition » vers l’emploi ordinaire

Support

Ce n’est pas parce que le gouvernement entend désormais encourager les entreprises à l’emploi direct de travailleurs handicapés que les Esat n’ont plus leur mot à dire. En Ille-et-Vilaine, par exemple, l’Esat du Pommeret s’est fait une spécialité de n’accueillir les personnes handicapées que de façon transitoire en vue de les accompagner vers le milieu ordinaire de travail.

JCe reportage, diffusé sur France 3, explique la démarche de cet Esat dit « de transition » [Durée : 4’29]

En savoir plus sur blog.francetvinfo.fr/ondes-positives/2019/01/09/handicap-esat-de-transition-ou-comment-retrouver-le-chemin-de-lemploi

Quand l’usine réussit là où l’hôpital a échoué…

Livre

« L’usine réussit là où la psychiatrie a échoué… » C’est un neuropsychiatre et psychologue qui le dit… Pendant plusieurs mois, le professeur Jean-Michel Oughourlian s’est immergé dans les différentes usines de la Fondation Amipi – Bernard-Vendre où des opérateurs, porteurs de handicaps psychiques et intellectuels, fabriquent des systèmes de câblages électriques pour de grands constructeurs automobiles.

Le médecin a suivi plusieurs de ces salariés dont l’évolution confirme sa conviction : c’est bien le travail qui guérit. « À l’hôpital, confie-t-il, beaucoup parmi ces opérateurs seraient des légumes. Là, dans ce lieu de production, où se fabrique également l’être humain, ils progressent. »

Jean-Michel Oughourlian a consacré un ouvrage à cette expérience : « Le travail qui guérit - L'individu, l'entreprise, la société », Plon, 2018.

En savoir plus sur www.lisez.com/livre-grand-format/le-travail-qui-guerit/

Réapprendre à vivre malgré le handicap

Support

Il suffit d’un accident ou d’une maladie pour se retrouver confronté, parfois définitivement, au handicap. Apprendre à accepter sa nouvelle situation est un chemin difficile, long et complexe, qui conduit souvent à un profond changement de regard sur la vie. Comme l’écrit écrit Grand Corps Malade : « Les cinq sens des handicapés sont touchés mais c'est un sixième qui les délivre. Bien au-delà de la volonté, plus fort que tout, sans restriction. Ce sixième sens qui apparaît, c'est simplement l'envie de vivre. »

Flavie Flament consacre un numéro de son émission « On est fait pour s’entendre », sur RTL, à l’acceptation du handicap. Pour en parler, elle reçoit Luc Leprêtre, tétraplégique depuis l'âge de 15 ans, la psychologue Aurélie Combeau et la réalisatrice Stéphanie Pillonca, auteure d’un documentaire sur la danse inclusive, à découvrir prochainement sur Arte. [Durée : 35 mn]

En savoir plus sur www.rtl.fr/actu/debats-societe/comment-vit-on-lorsqu-un-accident-nous-contraint-au-handicap

Voyage en « Autistan » avec Josef Schovanec

Support

Docteur en philosophie, Josef Schovanec, 36 ans, est l’un des porte-parole des personnes autistes en France. Lui-même diagnostiqué Asperger, il a déployé des d'efforts colossaux pour s'adapter à notre monde. Ecrivain voyageur, il multiplie les conférences pour défendre l'idée que l'étrangeté est d'abord une question de point de vue. Le 30 décembre, l’émission Sept à Huit sur TF1 est allée rencontrer cet étonnant ambassadeur du droit à la différence. [Durée : 10 mn]

En savoir plus sur www.tf1.fr/tf1/sept-a-huit/videos/sept-a-huit-josef-schovanec-pays-syndrome-d-asperger

Un retour vers l’emploi malgré le handicap psychique

Reportage

Joseph, 33 ans, a entamé son parcours professionnel de façon exemplaire. Titulaire d’un master en génie mécanique, il a décroché sans difficulté un CDI dans une entreprise aéronautique. Jusqu’à ce que survienne le « crash », sous la forme d’une décompensation brutale qui l’a éloigné de l’emploi pendant plusieurs années.

Le jeune homme a toutefois fini par retrouver le chemin du travail grâce à l’accompagnement d’un Esat (l’Esat Etic) qui lui a ouvert les portes de l’entreprise Terratech. Cette PME innovante lui a permis de retrouver un équilibre et de valoriser ses compétences professionnelles.

Un bel exemple de transition du travail protégé/adapté vers le milieu ordinaire, dans l’esprit de ce que ce que préconise désormais la loi à travers des dispositifs tels que l’emploi accompagné ou les CDD Tremplins. [Durée : 6’18]

En savoir plus sur www.cac-formations-blog.net/2018/12/handicap-psychique-et-travail

Autobiographie d’un chien d’accompagnement

Livre

Âgée de 18 ans, Margaux Lenormand est clouée dans un fauteuil roulant en raison d’une maladie orpheline. Depuis deux ans, sa vie a été transformée par l’arrivée de Jimba, sa chienne d’assistance, qui l’accompagne désormais toute la journée et a été formée à répondre à 52 commandes. « Grâce à elle, je ne suis plus la pauvre petite fille qui n’a pas de chance, je suis devenue la fille qui a de la chance d’avoir un chien ! », s’enthousiasme Margaux.

Pour raconter son quotidien avec Jimba et souligner l’importance des chiens d’assistance, la jeune femme, aujourd’hui étudiante à Caen, vient de publier un livre, « Moi, Jimba, une Golden Handi’Chiens », disponible sur Amazon (Tarif : 15 €). Elle lui consacre également une page Facebook : Jimba, une golden Handi’Chien.

En savoir plus sur actu.fr/normandie/flers_61169/handicap-normandie-jimba-raconte-sur-internet-quotidien-chien-dassistance-margaux

Pour accéder à la page Facebook facebook.com/JimbaHC